Les rêves au cinéma

[La science des rêves] [Alice au pays des merveilles]


La science des rêves

Avez-vous vu le film « La science des rêves » ?

Je découvert le DVD de ce film en décembre 2009 au milieu de livres que mon compagnon avait empruntés à la bibliothèque municipale.

Les films remarquables que l'on peut qualifier d'oniriques ne sont pas très nombreux, « La science des rêves » fait partie de ceux là.
Il s'agit d'un film de Michel Gondry sorti en 2006 avec Gael Garcia Bernat, Charlotte Gainsbourg et Alain Chabat dans les rôles principaux.

L'histoire : une jeune homme, Stéphane Miroux, dont la père est mort d'un cancer, revient en France à la demande de sa mère alors qu'il habitait au Mexique. Sa mère lui a trouvé un travail à Paris. Hélas ce nouveau job ne répond pas à ses aspirations artistiques. Dans ce contexte professionnel qui ne le passionne pas, il tombe amoureux d'une jeune femme Stéphanie qui emménage dans l'appartement voisin du sien…

Les effets spéciaux oniriques sont remarquables d'autant qu'ils ne s'appuient pas sur les dernières technologies informatiques mais sur un important travail d'animation lui-même reposant sur la réalisations de nombreuses maquettes.
Cela confère au film une ambiance particulièrement attachante empreinte de créativité, de poésie avec un fond de nostalgie d'enfance. Cette nostalgie du bonheur perdu de l'enfance possède une dimension universelle car ce ressenti loge quelque part dans la mémoire de la plupart des êtres humains.

La grand intérêt de ce film du point de vue de la connaissance des rêves est de montrer de façon explicite la relation entre les rêves et la réalité en alternant des séquences de la vie éveillée du héros rêveur, des séquences oniriques (les rêves du héros) et des séquences à orientation éducative sur les rêves, pleines d'humour.
Le film s'inspire de vrais rêves : ceux du réalisateur et des acteurs. Et la revue de tournage du film, aussi intéressante que le film lui-même, révèle comment les rêves des artistes se sont matérialisés dans le film.

Patricia Fosse


(Pour commander le film cliquez sur l'image)

 



Le rêve d'Alice

Aimeriez-vous comprendre la signification du dernier rêve d'Alice ?


Alice au pays des merveilles est un film américain de Tim Burton sorti en mars 2010 adapté de deux livres de Lewis Carroll (Alice au pays des merveilles et De l'autre côté du miroir par Linda Woolverton avec Johnny Depp (le chapelier fou) et Mia Wasikowska (Alice) dans les rôles principaux.

L'histoire :

Alice, 19 ans, subit une forte pression pour se marier, de la part de sa mère, de sa sœur, et de sa potentielle future belle famille. Ils ont tout préparé à son insu pour ses fiançailles. Elle s'enfuit et fait une chute vertigineuse dans les profondeurs de la terre (qui symbolise son être profond) où elle retrouve son monde onirique. Elle retourne dans ce monde afin de franchir une étape de croissance dont elle ressortira transformée et grandie.
L'adaptation est très actuelle. Il s'agit du passage de la post-adolescence à l'âge adulte. La technique en 3D augmente la magie et l'onirisme de la mise en scène.

Le nœud psychologique :

Alice est en proie à un conflit intérieur que nous avons tous vécu à un moment de notre vie : va-t-elle accepter de subir les projets que ses proches ont pour elle au détriment de son propre bonheur, ou va-t-elle s'affirmer et choisir selon son ressenti et ses propres critères ? Il lui faut trouver une solution à ce dilemme pour entrer dans la vie adulte. Elle va répondre à la question cruciale« qui veux-je devenir ? » pour décider de ce que sera sa vie sentimentale et professionnelle.

L'intention du metteur en scène :

(extrait d'une interview de Tim Burton parue dans le Figaro le 23 mars 2010)
- Vous faites d'Alice une adulte. Est-ce une manière d'aborder la question de la mémoire, la nostalgie des rêves enfantins, voire d'un passé révolu ?
- Tout à fait ! De toute façon, il n'était pas question que je prenne l'histoire littéralement. Je voulais montrer l'effet que l'œuvre de Lewis Carroll a eu sur moi et sur les gens. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours utilisé la fantaisie pour m'en sortir, dans la réalité. C'est ce qui se passe dans Alice. Elle accomplit un voyage très personnel. Un voyage dans ses rêves et ses fantasmes qui va lui faire résoudre ses problèmes réels.

Le symbolisme onirique dans le film :

Le symbolisme onirique est très riche dans le film. Ci-dessous vous trouvez l'explication des principaux symboles.

Exercice créatif tiré du film :

Chaque matin entraînez-vous à admettre 6 choses impossibles.
Cet exercice vous permettra d'assouplir vos schémas de pensée tout en vous amusant, d'extrapoler les nouveautés actuelles, de trouver des idées si vous exercez une profession artistique. Et si les choses momentanément impossibles vous concernent, d'améliorer votre vie pour le meilleur…

Patricia Fosse


(Pour commander le film cliquez sur l'image)